En route pour le nouveau parc relais

Vous êtes ici

Précédent

Un parc relais va remplacer en 2022 l’actuel parking situé à proximité de la gare. Zoom sur le calendrier des travaux et des solutions de stationnement alternatives.




À partir du 15 juillet, le parking de 300 places situé rue de l’Est, près de la gare, fermera ses portes. Les travaux du futur parc relais doivent débuter au 1er trimestre 2021, après la réalisation d’un diagnostic archéologique préventif. Ce rapport, qui contraint la ville à reporter les premiers coups de pelle, a été demandé par la Direction Régionale des affaires culturelles dans le cadre de l’instruction du permis de construire qui a été déposé en janvier 2018 par la société EFFIA stationnement, nommée délégataire de service public fin 2017 (NDLR : délégation de service public de la Communauté d’Agglomération Paris-Vallée de la Marne au titre de sa compétence « Création ou aménagement et gestion des parcs de stationnement d’intérêt communautaire »).

Jusqu’au 18 août, EFFIA Stationnement doit réaliser les travaux préparatoires nécessaires pour l’intervention de l’Institut National de Recherches Archéologiques (INRAP), chargé d’intervenir pour évaluer le potentiel archéologique du terrain. L’intervention sur site de l’INRAP et la rédaction du rapport se dérouleront à la rentrée 2020. Et c’est au plus tard en janvier 2021 que les autorités donneront leur feu vert ou non à la réalisation des fouilles archéologiques sur le terrain du futur édifice. La construction du parc relais pourra alors démarrer pour une livraison en 2022. Le coût du parking, dont la concession est de 25 ans, est estimé à 5,5 millions d’euros, financé à hauteur de 3,8 millions d’euros par Île-de-France Mobilité.
 



439 nouvelles places

Conçu pour encourager les automobilistes à utiliser les transports publics, ce bâtiment de 9 demi-niveaux proposera, au total 439 places, dont 9 pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite, 4 pour les véhicules électriques et 10 pour les deux roues motorisées. Les détenteurs du Pass Navigo ne paieront pas l’entrée du parking. Pour les autres utilisateurs, il faudra débourser 40 euros par mois pour pouvoir stationner. À noter qu’en plus de ces 439 nouvelles places, le bailleur des logements situés en bordure du parc pourrait également louer des places dans le parking sous terrain.

Où stationner pendant le chantier ?

Pendant la période de travaux, les utilisateurs de la gare pourront se stationner sur le parking gratuit de 125 places de l’hôtel de ville qui sera ouvert au public tous les jours de 6h du matin à 20h, et sur le parking de 80 places de la salle Jacques-Brel. Deux lignes de bus (la ligne 206 du réseau RATP et la ligne A du réseau Sit’bus) permettront de rejoindre la gare à partir de la salle des fêtes.


 

Publié le 26 juin 2020